Breizh football : la Bretagne, terre de foot !

Par Gwendoline Coetmeur 

4ème région en termes de licenciés, et surtout la mieux représentée en nombre de clubs professionnels sur le plan national, la Bretagne aime le football.

breizh football magChaque week-end, plusieurs matchs professionnels ou amateurs, se déroulent en Bretagne. 

Une actualité footballistique très riche, que le mensuel Breizh football relate avec brio. Tour d’horizon sur ce magazine, avec l’éditeur et le rédacteur en chef, Mickael Poupon.

C’est en 2004, que le magazine Breizh football voit le jour à Rennes, sous la houlette de Michel Dupont, qui gère et possède déjà plusieurs autres magazines dans son entreprise. Ce magazine au format journal, trouve vite sa place dans la presse spécialisée. Un statut conforté par de nombreux et fidèles lecteurs Bretons.

Quelques années plus tard, en 2007, Mickael Poupon est recruté pour gérer le magazine Breizh football.

Après avoir été salarié 4 ans et demi au sein du magazine, Mickael Poupon souhaitait donner un nouvel élan à sa carrière :

« Je souhaitais quitter Breizh Football pour pouvoir voler de mes propres ailes, puis j’ai proposé en Septembre 2011 à Michel Dupont – alors propriétaire du magazine – de racheter Breizh football, afin d’être indépendant ».

Les choses aboutissent très vite. En effet, Mickael Poupon se retrouve alors à la tête du magazine, en devenant l’éditeur et le rédacteur en chef de Breizh football.

La revue parle de tous les clubs professionnels Bretons mais aussi amateurs. L’occasion d’y retrouver chaque mois pléthore d’articles, de reportages ou encore diverses interviews de personnalités du football Breton.

Un football Breton notamment très représenté sur le plan national par ses clubs professionnels, dont beaucoup y inclus le FC Nantes. Une Bretagne avec ses 5 départements historiques :

« Pour moi, Nantes à toute sa place dans les colonnes de Breizh football. Faire un magazine sur le football Breton, sans parler du FC Nantes, ce n’est pas possible »

nous explique Mickael Poupon avant de renchérir :

« J’ai commencé à aimer le football en 1994, lorsque Nantes à été champion à la fin de la saison 1994/1995, et pour moi le FC Nantes à toujours été en Bretagne ».

Camille Abily
Camille Abily
Source : uefa.com

Étant de plus en plus médiatisée grâce aux très bons résultats de ces dernières années, le football féminin aurait toute sa place dans ce magazine. D’autant plus qu’Eugénie Le Sommer et Camille Abily, toutes les deux bretonnes, et faisant partie des joueuses les plus chevronnées de l’équipe de France, portent haut les couleurs de la Bretagne.

 

Eugénie Le Sommer
Eugénie Le Sommer
Photo : Maxime Jegat
Source : leprogres.fr

 « J’avais commencé lorsque j’ai racheté Breizh football, en lançant une rubrique sur le football féminin et notamment sur les équipes de Guingamp et de Saint Brieuc. Malheureusement par la suite, je n’ai pas réussi à continuer cette catégorie puisque je n’avais personne sur place ».

Une rubrique qui a temporairement disparu, puisque l’équipe de journalistes en place avait déjà fort à faire avec toutes les autres actualités. De plus, étant dans l’incapacité de trouver un correspondant local, Mickael Poupon s’est vu contraint d’abandonner le projet :

« C’est uniquement une question de moyen. Lorsque j’ai racheté Breizh Football, il y avait déjà un correspondant sur Brest, Rennes, Nantes, Guingamp, Lorient… Mais je n’ai trouvé personne qui puisse s’occuper uniquement du football féminin », avant de finir : « Pour moi il n’y a pas de différence entre le football féminin et masculin. Breizh football doit parler du football Breton qu’il soit féminin ou masculin, comme du football amateur ou des équipes de jeunes ».

Il est donc possible de revoir apparaitre cette rubrique dans le magazine, lors de prochaines éditions. On croise les doigts !

Au final on se rend compte que la Bretagne est particulièrement bien lotie en matière de football avec 3 clubs de Ligue 1 (Rennes, Lorient, Brest), 2 en Ligue 2 (Nantes et Guingamp) qui sont très bien placés pour remonter en Ligue 1, et Vannes qui évolue en National, l’équivalent de la 3eme division :

« On ne peut pas se plaindre de la fréquence des matchs auxquels on peut assister tous les week-end. Nous avons des affiches et des échéances chaque fin de semaine en Bretagne. On peut voir un Brest/Lyon le Samedi, un Rennes/PSG le Dimanche ou encore un Nantes/Monaco le Samedi après midi. C’est génial car il y a le choix ».

Si le FC Nantes et l’En Avant de Guingamp parvenaient à garder le rythme et remonter en Ligue 1, la Bretagne disposerait de 5 Clubs professionnels parmi l’élite. La Bretagne est une véritable terre de football, et le magasine Breizh football le lui rend bien.

Infos pratiques : Breizh football magazine mensuel, vendu 3€30 – Disponible dans tous les kiosques Bretons.

RégionalSport

Auteur: anne-laure

Partager cet article
468 ad

Laisser un commentaire