Association Electroni[k], une association rennaise au service des nouvelles formes d’arts

Depuis 2001, l’association Electroni[k] s’est donné pour objectif de faire découvrir aux rennais et aux amateurs de nouvelles formes d’arts au travers d’actions dans les différents lieux emblématiques de Rennes.

Depuis 2001, l’association Electroni[k] s’est donné pour objectif de faire découvrir aux rennais et aux amateurs de nouvelles formes d’arts au travers d’actions dans les différents lieux emblématiques de Rennes.

Créée en 2001, l’association Electroni[k] est née d’une envie des étudiants de l’université de Rennes de faciliter l’accès et faire découvrir la musique électronique autrement. Le but était simple : créer un festival pluridisciplinaire associant musiques électroniques et arts contemporains.

Une association de plus en plus présente sur la ville

En treize ans, l’association a réussi à se faire connaître et réunir un plus large public lui permettant ainsi d’évoluer. Cyril Guillory, coordinateur de l’association Electroni[k] nous avoue que « les projets étaient d’abord très axés sur la musique électronique mais avec les années ils se sont développés en insistant sur le côté pluridisciplinaire et en s’ouvrant aux musiques contemporaines ».

L’association s’est aussi agrandie et accueille aujourd’hui trois salariés et une trentaine de bénévoles sur des projets à court terme ou tout au long de l’année. Electroni[k] accueille également une centaine de bénévoles uniquement sur le temps du festival.

Pour mettre en place et financer ces projets, l’association fait appel aux collectivités territoriales (ville, agglomération, région, conseil général…). « On compte aussi beaucoup sur les billetteries, merchandising, mécénats et appels à projet ».

Atom

Des projets tout au long de l’année

En 2008, l’association Electroni[k] lance le projet de Métropole Electroni[k] en invitant des artistes d’univers variés à créer des cartes sonores faites à partir de captations sonores dans différents lieux emblématiques de Rennes (métro, hôtel de ville, opéra, gare…). « En plus de la portée culturelle et sociale du projet, ces enregistrements permettent de faire découvrir ou redécouvrir différemment, au travers de sons, des sites emblématiques de la ville » avoue Cyril Guillory. Les différentes créations sont à découvrir sur le site http://metropole-electronik.fr.

En plus de ce projet, l’association Electroni[k] met en place, tout au long de l’année, de nombreuses actions visant à faire découvrir des créations contemporaines dans les domaines du son et de l’image. L’association insiste beaucoup sur le côté pluridisciplinaire et innovant de ces projets culturels. « Nous essayons d’attirer un public assez varié : des familles, des scolaires et étudiants ou encore des personnes en difficulté sociale grâce à des résidences d’artistes en milieu scolaire, des ateliers ou des soirées… ».

 

La promotion d’un festival pluridisciplinaire

BeauxArtsCes différents projets permettent aussi d’attirer un public plus large et varié sur le projet principal de l’association : le festival Maintenant. Le festival signera cette année sa 14è édition. Pluridisciplinaire, il allie, pendant une semaine en Octobre, musiques contemporaines et électroniques avec arts graphiques, arts contemporains ou technologies numériques.

Pendant cette semaine, le festival fait découvrir aux rennais et curieux une soixantaine d’artistes dispersés aux quatre coins de la ville grâce à des expositions, performances. L’année dernière le festival réunissait 25.000 personnes dans les différents lieux publiques et culturels de la ville partenaires du festival Maintenant.

 

Pour plus d’informations :
http://www.electroni-k.org/

 

 

,, ArtsCoup de projecteurDossier spécial

Auteur: Florian

Partager cet article
468 ad

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le festival Maintenant, une nouvelle approche de la création à Rennes - BreizhWorld - […] année, l’association rennaise Electroni[k] met en place le festival Maintenant. Le festival, organisé en Octobre, fait découvrir […]

Laisser un commentaire