L’abattoir Gad de Josselin au bord de la liquidation judiciaire

Selon le syndicat syndicat CFDT, la direction de l'abattoir de porcs de Josselin a l'intention d'ouvrir une procédure de liquidation judiciaire, menaçant près de 1000 emplois

Dans un communiqué, le syndicat de la CFDT a confirmé que la direction des abattoirs Gad de Josselin s’orientait vers une procédure de liquidation judiciaire, mettant en danger près de 1000 salariés qui travaillent dans les abattoirs, dont les 3/4 en CDI.

Lors d’un CCE extraordinaire le mercredi 6 août, la direction de la SAS GAD Josselin a informé les représentants du personnel de son intention de solliciter du tribunal de commerce l’arrêt du plan de redressement en cours et l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire

Pour justifier cette décision, la direction a fait part de “problèmes de trésorerie” qui viennent s’ajouter aux difficultés de la filière porcine, difficultés aggravées par l’embargo russe annoncé il y a peu par Poutine. L’entreprise doit de plus faire face à un remboursement de 4,5 millions d’euros à régler avant le 10 octobre.

En difficulté depuis plusieurs années, l’entreprise avait été placé en redressement judiciaire en Février 2013. Après une période d’observation de huit mois, le tribunal de commerce de Rennes avait validé le plan de continuation d’activité, qui comprenait déjà 900 suppressions de poste et la fermeture d’un des deux abattoirs de la société, celui de Lampaul-Guimiliau

Reprise possible par Intermarché ?

Des négociations seraient actuellement en cours avec le groupe Intermarché, seul acteur qui s’est manifesté pour la reprise de l’abattoir. “Nous n’avons pas de détails sur ces négociations“, a souligné Patrick Piguel, représentant de la CFDT chez Gad.

Josselin est une petite commune de 2500 habitants située dans le département du Morbihan en région Bretagne. L’économie de Josselin repose essentiellement sur deux secteurs : l’agro-alimentaire grâce à la présence des abattoirs Gad, et le tourisme. Le centre ville est d’ailleurs dédié au tourisme, avec de nombreux restaurants et des boutiques d’artisans et d’artistes.

, Centre BretagneEconomieLocalRégional

Auteur: patrice

Partager cet article
468 ad

1 Commentaire

  1. Quelle transparence !!!
    Qui est “la Direction” ? Qui est le véritable patron de cet abattoir ? Qui est prêts à sacrifier 1000 emplois pour 3 millions d’euros ?

    Poster un commentaire

Laisser un commentaire