Deux finistériennes au Rallye Aïcha des Gazelles

Chaque année, le Rallye Aïcha des Gazelles organise son célèbre rallye 100% féminin dans le désert marocain. Pour participer à la 25è édition du rallye, Odile Kerandel et Sandra Kerloc’h, toutes deux originaires du centre Bretagne, font appel aux entreprises locales bretonnes pour financer leur participation.

 

L’année prochaine, le Rallye Aïcha des Gazelles fêtera ses 25 ans. Compétition 100% féminine, le Rallye des Gazelles met en compétition 150 équipages de deux personnes pendant 15 jours (dont 9 jours hors-piste) dans le désert marocain. Plus une course d’orientation que de vitesse, les équipages bénéficieront seulement d’une boussole, d’une carte et d’une règle pour s’orienter. Une navigation à l’ancienne pour les aider à trouver les balises disséminées dans le désert marocain.

Odile Kerandel et Sandra Kerloc’h se sont mises au défi de participer à cet anniversaire et de se lancer dans cette aventure physique mais avant tout humaine.

Odile Kerandel est exploitante agricole à Plounevezel où elle exerce depuis une trentaine d’années. Créatrice avec sa sœur d’une conserverie artisanale à Châteauneuf-du-Faou, Sandra Kerloc’h a, quant à elle, créé son activité en se spécialisant dans la fabrication de produits de charcuterie. C’est d’ailleurs dans cette même conserverie qu’Odile Kerandel réalise ses recettes de porc en bocaux.

 

Logo de S.O. Breizh

Logo de S.O. Breizh

 

Un défi pour sortir des sentiers battus

Les deux finistériennes ont été très vite séduites par l’idée de participer au Rallye Aïcha des Gazelles. Sandra Kerloc’h nous avoue : « J’ai toujours été fascinée par les sports mécaniques et surtout automobile. Déjà toute petite, je m’intéressais au Paris-Dakar. L’année dernière, j’ai été sollicitée par un équipage qui souhaitait participer au Rallye des Gazelles, ce qui m’a permis de vivre l’expérience par procuration. J’ai eu envie de me faire ce cadeau cette année et de vivre à nouveau cette expérience mais cette fois de l’intérieur. C’est bien de rêver de ce que l’on pourrait faire mais c’est encore mieux de vivre ses rêves ».

Une fois sa décision prise, Sandra Kerloc’h a parlé de son envie de participer au Rallye des Gazelles à son amie Odile Kerandel qui a très vite été séduite par l’idée. « J’ai tout de suite été motivée par le Rallye quand Sandra m’a fait la proposition de participer avec elle à cette aventure. Je suis agricultrice depuis 30 ans, je me suis dit que le Rallye des Gazelles était l’occasion pour moi de sortir de mon environnement habituel et de faire quelque chose pour sortir des sentiers battus. Le Rallye des Gazelles est un défi qui me correspond. Je ne suis jamais allée au Maroc, je n’ai donc aucune connaissance du cadre, je serai complètement sans repère et c’est ce qui me plait dans cette aventure » nous révèle Odile Kerandel.

 

Un défi personnel et collectif

Sandra Kerloc'h et Odile Kerandel

Sandra Kerloc’h et Odile Kerandel

Outre le côté aventure personnelle du Rallye, les deux femmes ont aussi été attirées par le côté collectif et solidaire. « Même si nous sommes livrées à nous-mêmes dans le désert marocain, il y a une grosse intendance derrière le Rallye des Gazelles. Il y a une équipe de 80 personnes présente pendant les 15 jours de l’événement : médecins, mécaniciens, médias… Le rallye est bien organisé, cadré et médiatisé ».

L’année dernière le Rallye des Gazelles avait disposé d’une très grosse couverture médiatique avec plus de 10.000 mentions de l’événement dans les médias (presse, radio, tv, internet…).

Odile Kerandel et Sandra Kerloc’h ont aussi été interpellées par le côté environnemental et humanitaire de l’aventure : « Le Rallye des Gazelles s’est engagé dans le combat pour réduire les émissions de CO2. Il y a aussi toute une démarche humanitaire dans cette course. Il y a toute une caravane de médecins, dentistes et docteurs… qui interviennent dans les villages marocains que nous traversons pour leur apporter des soins. Nous avons été très sensibles à ce côté très humain » nous avoue Odile Kerandel.

 

Des sponsors locaux pour représenter la Bretagne dans la compétition

Les deux finistériennes ont déjà choisi le nom de leur équipage : « S.O. Breizh ! », un clin d’œil aux origines des deux équipières et qui reprend les initiales de leur prénom. « Nous sommes fières d’être bretonnes. Participer au Rallye des Gazelles est aussi une façon de mettre en avant le territoire, ses valeurs, sa culture… Nous voulons aussi montrer avec notre présence sur le rallye que la Bretagne participe à la bataille économique dans laquelle nous vivons actuellement ! ».

Pour financer leur participation au Rallye des Gazelles, Odile Kerandel et Sandra Kerloc’h ont décidé de faire appel aux entreprises locales bretonnes : « Nous avons commencé à démarcher des entreprises locales pour nous sponsoriser dans cette aventure. Nous nous concentrons pour le moment sur nos fournisseurs et clients mais nous sommes ouvertes à toutes entreprises volontaires. Il n’y a pas de petits sponsors. Le Rallye des Gazelles bénéficie d’une large couverture médiatique. C’est un moyen de communication peu habituel mais qui permettrait justement de se démarquer dans une économie en ce moment difficile. Cette année, le Rallye des Gazelles fête ses 25 ans, ce qui donnera une encore meilleure visibilité à l’événement mais aussi aux entreprises sponsors dont le logo ou le nom figurera sur notre véhicule! Nous aimerions aussi trouvé une association locale que nous pourrions soutenir au travers du rallye. ».

Les deux femmes ne se limitent pas non plus aux entreprises et professionnels : « Nous souhaitons aussi mobiliser de nombreuses personnes à titre individuel. Nous proposons aux personnes qui souhaitent nous aider des dons allant de 30 à 10.000€. Pour chaque don individuel, nous demanderons aux personnes de nous écrire un petit message de soutien. En plus des logos des entreprises sponsors qui apparaitront en covering sur notre véhicule, nous ferons apparaitre une bande noire sur laquelle seront imprimés en couleurs les messages de soutien des personnes qui nous auront aidées à titre individuel » nous annonce Odile Kerandel.

Pour attirer d’éventuels donateurs, les deux femmes ne sont pas en manque d’idées pour financer leur participation au Rallye et songent à mettre en place dans le futur une soirée zumba, un loto ou un cochon grillé pour les aider à boucler leur budget. “Nous vous donnons rendez-vous sur notre page Facebook pour connaître notre actualité”.

 

Le Rallye des Gazelles aura lieu cette année du 20 Mars au 4 Avril 2015 dans le désert marocain. Odile Kerandel et Sandra Kerloc’h aimeraient boucler leur budget d’ici décembre pour commencer à se préparer à cette aventure humaine à la fois personnelle et collective.

 

Pour plus d’informations : Page Facebook de S.O.Breizh

Lettre de demande de sponsoring

 

, Centre BretagneCoup de projecteurDossier spécial

Auteur: Florian

Partager cet article
468 ad

Laisser un commentaire