Aidez le Galais à aller de l’avant au Pays de Ploërmel !

Vous avez déjà entendu parler des Monnaies Locales Complémentaires (MLC) ? En bref : une Monnaie Locale Complémentaire (MLC) en France, est une monnaie qui circule en parallèle de l'euro sur un territoire déterminé. Ici, la monnaie va pouvoir retrouver sa fonction première, qui est de servir d’outil de commerce, d’échange et de lien.

La monnaie est utilisée comme outil d’échange sur un bassin de vie, entre des utilisateurs et des prestataires qui adhèrent à un même réseau. Les adhérents s’engagent à respecter une charte de valeurs sociales et éthiques : le lien social, la solidarité, la démocratie, la convivialité, le respect des Hommes et de la nature, etc. Puisqu’une Monnaie Locale Complémentaire ne peut être déposée en banque, elle n’est pas réinjectée dans le système monétaire classique et n’alimente plus la spéculation financière. La monnaie est acceptée uniquement chez des prestataires agrées répondant à des critères en lien avec des pratiques saines et responsables. Une Monnaie Locale Complémentaire c’est à la fois un outil mais aussi, un réseau local de prestataires et de consom’acteurs désireux de donner plus de sens à leurs actes d’achats. Également, comme une MLC favorise les produits locaux, elle va d’emblée dans le sens d’une réduction de notre empreinte écologique.

Et plus concrètement ça donne quoi ?

Le Galais est la monnaie locale qui circule sur le pays de Ploërmel (territoire de 55 communes dans le Morbihan) depuis novembre 2015. Au cours de ces quatre dernières années, le Galais a réussi à regrouper un noyau solide d’habitants, tous bénévoles, sur lequel il peut compter quotidiennement. Le cap de l’émission des premiers « coupons-billets » a été franchi avec uniquement 1 500€ de dons et d’adhésions. C’est en novembre 2015, que l’équivalent de 70 000€ a été imprimé sous forme de « coupons-billets » infalsifiables. Également, le dynamisme de l’équipe et du réseau a permis d’enclencher un cercle économique vertueux, viable et soutenable localement et chaque partie prenante participe à la gouvernance du Galais (consom’acteurs, entreprises, associations et collectivités).

Aujourd’hui, l’association fête son premier anniversaire et les “coupons-billets” circulent depuis 7 mois ! Avec ses moyens uniquement bénévoles et seulement 1 500 euros d’adhésions et de dons, l’association du Galais est fière d’avoir atteint ces premières étapes, d’avoir convaincu autant de médias de l’intérêt de son action et de permettre qu’en Juin 2016, 10 000 Galais circulent parmi 90 entreprises et 250 consomm’acteurs adhérents.

Le Galais souhaite continuer à avancer dans cette dynamique collective et à aller de l’avant grâce à vous !

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, le Galais se lance dans la seconde étape de sa jeune histoire : la phase de lancement est terminée et il nous faut maintenant passer du symbolique au quotidien. Nous souhaitons atteindre à l’automne prochain un réseau regroupant 200 entreprises et 500 consom’acteurs ! Dynamiser et diversifier notre réseau afin que les consom’acteurs puissent trouver un large choix de produits et de services localement, mais aussi que les entreprises puissent échanger entre elles dans le cadre de leurs activités professionnelles.

Aujourd’hui, le Galais a besoin de vous pour passer cette seconde étape … !

L’association pour une Monnaie Locale Complémentaire sur le Pays de Ploërmel a plein de projets en tête, et les besoins pour les mener à bien sont les suivants :

  • création de quatre banderoles de communication aux couleurs du Galais pour les événements et les présences sur les marchés : 750 euros/galais
  • impression d’une nouvelle version de la plaquette : 250 euros/galais
  • moyens nécessaires à l’animation de 6 soirées rencontres thématiques (location de la salle, achat d’un video-projecteur) : 1 000 euros/galais
  • conception du coffret Galais : 4 000 euros/galais

Ce coffret Galais, ça se présentera comment ?

Le « coffret Galais », est un coffret pédagogique et ludique qui sera mis à la disposition des habitants ou des visiteurs du Pays de Ploërmel, les entreprises locales, les collectivités locales, les officiels du tourisme, etc, d’ici fin 2016.

  • Ce coffret regroupera :
    Un volet touristique : en regroupant les différents acteurs du territoire (hébergement, loisir, culture, restauration, alimentation) sous forme de fiche d’identité dans un petit livret. Ceci permettra de faire découvrir largement le pays de Ploërmel et ses richesses culturelles sous l’angle du tourisme durable et solidaire.
  • Un volet pédagogique : sous la forme d’un outil ludique permettant de mieux appréhender « sans prise de tête » la monnaie, l’économie et la finance (Public enfant/ado/adulte).
  • Un volet économique : l’idée est de soutenir une économie locale, responsable et solidaire notamment au travers de l’émergence de projets et de partenariats touristiques.

L’ensemble de l’équipe et du réseau du Galais compte sur vous pour que ce nouvel outil d’action citoyen puisse voir le jour !

L’association a fait le choix de lancer une campagne de financement coopératif pour permettre à chacun de participer à cette démarche collective. Si le projet vous intéresse, n’hésitez pas à participer, il n’y a pas de petite somme. Finalement 4 000€ ce n’est que 200 personnes donnant 20€ et en plus il y a des supers contre-parties ! Dans tous les cas, n’hésitez pas à en parler aux amis, à la famille et aux collègues. Bref, parlez-en autour de vous !

Où en est le projet en 2017 ?

Leurs actus sur : http://www.monnaie-locale-ploermel.org/

,,,,,,,, Centre BretagneCoup de projecteurEconomieNational
Pauline Lemeu pour l'équipe du Galais

Auteur: Pauline Lemeu pour l'équipe du Galais

Je suis étudiante en 2ème année de Master Management de l’Économie Sociale et Solidaire. Intéressée par la thématique des Monnaies Locales Complémentaires, j'ai choisie de faire mon stage de fin d'étude de 6 mois (Avril à Septembre) au sein du Galais. Pourquoi le Galais ? Parce que c'est encore tout nouveau et qu'il y a beaucoup de projets et d'idées. C'est aussi la première MLC en milieu rural et pour moi ça a du sens. Ma période de stage va permettre d'épauler les bénévoles : refonte des outils de communication, animation et dynamisation du réseau, création du coffret-Galais, création d’événements, recherche de financements, etc. En parallèle, je travaille aussi sur la rédaction de mon mémoire dont la problématique tourne autour des valeurs et de leurs mises en pratique au quotidien selon les différents projets de MLC. Bref, une belle aventure à laquelle je suis heureuse de participer.

Partager cet article
468 ad

Laisser un commentaire