Le festival Sugoi ! à Rennes pour les passionnés du Japon

Le festival 100% nippon Sugoi ! s'installera à Rennes les 16 et 17 décembre 2017. Manga, jeux vidéo, culture pop et traditionnelle japonaise seront au rendez-vous pour combler les bretons amoureux du Japon.

La Bretagne accueille un nouveau festival entièrement dédié à la culture pop et traditionnelle nippon : le festival “Sugoi !” qui signifie “super !”.

L’engouement des jeunes pour la création artistique japonaise n’est plus à prouver. Il a commencé dans les 70 avec l’arrivée sur les écrans télévisés de dessins animés tels que Goldorak, Astro le petit robot, pour se développer davantage par la suite avec Dragon Ball Z, Sailor moon, Les chevaliers du zodiaque. Cette diffusion fut accompagnée de l’édition de manga dans un premier temps en langue japonaise puis traduite. La culture pop japonaise ne s’est pas cantonnée aux écrans télévisés, elle s’est égalment imposée au cinéma avec Akira, Ghost in the shell, les productions de studio Ghibli…Festival Sagoi ! Culture pop japonaise

 

Si Sagoi ! s’adresse au 15-25, il n’oublie pas pour autant leurs parents. Il est ainsi un festival qui se veut familiale.

Les fans de cosplay – loisir qui consiste à jouer le rôle de personnages de manga – seront ravis. Défilé, scène ouverte, espace de création et conférences seront au rendez-vous. Bien sûr, les lecteurs de manga se verront proposer des stands dédiés à ces BD japonaises. Les gamers pourront découvrir et tester des jeux récemment sortis mais également jouer à des jeux rétro-gaming. Séquence nostalgie, Sugoi ! retracera l’histoire des consoles de jeux, des années 80 à nos jours. La musique sera également de la fête avec une programmation japonaise bientôt dévoilée.

Le festival Sugoi ! se déroulera au Parc Expo de Rennes, les 16 et 17 décembre 2017

Toutes les infos sur le site de Sagoi !

,, MusiqueNationalNumérique
Nora de Cloozi

Auteur: Nora de Cloozi

Je vous accompagne pour promouvoir vos initiatives. Alors, n'hésitez pas à me contacter.

Partager cet article
468 ad

Laisser un commentaire